Physique : de l’esprit des lois

mercredi 30 mai 2012

N°6- PHYSIQUE : DE L’ESPRIT DES LOIS.
Jean François Geneste - Cépaduès Editions - 11/10 - 285 pages - Tout lecteur.

JPEG - 28.4 ko

RÉSUMÉ : Ouvrage dédié au Grand φ (?), où est proposé une remise en question fondamentale de certains concepts d’une physique qualifiée d’orthodoxe, où les particules élémentaires sont de véritables univers composées de particules d’éther, lequel éther se déplace à une vitesse infinie…

MOTS CLÉ : orthodoxie, champ, éther, intrication, topologie.

L’AUTEUR : Jean François GENESTE.

Georges Lochak a eu beaucoup de courage et de tact pour préfacer cet ouvrage ! Ne pouvant faire mieux, qu’il me soit permis d’en extraire quelques idées fortes qui suffisent à cadrer le débat.

En fait la physique n’offre pas une image du monde unique et lisse. La nature n’est ni relativiste ni quantique, elle est ce qu’elle est. Aucune idée nouvelle n’est jamais partie de l’intention affichée d’être hétérodoxe et de révolutionner la science ; celles qui le font sont presque toutes fausses. Les idées vraiment nouvelles partent toujours d’un projet modeste de résoudre un problème précis. On a toujours lancée une nouvelle théorie pour résoudre un problème particulier, jamais pour « remettre la physique sur pied ».

L’auteur de l’ouvrage remet en cause trop de concepts fondamentaux de la physique qui ont fait pourtant leurs preuves, pour qu’il soit crédible. Concept de champ, de gravitation, de vitesse limite, de température, de particules, d’interactions, de causalité …, pour en introduire d’autres, nombres surréels No, d’éther, résilience de symétrie, topologie d’amas de particules ou de graphes dans les communications…. Tout en se refusant trop souvent de proposer des démonstrations convaincantes, confiant parfois au lecteur le soin d’imaginer des expériences. A l’inverse des orthodoxes, je n’ai pas la prétention de donner ici une représentation complète de ce que pourrait être la nature. (p234). Voilà la révolution que je propose, introduire la topologie en thermodynamique statistique (p246).

Bien sûr qu’il existe des blocages (émission des idées, thèmes abordés). Bien sûr que la perfection n’est pas dans le fonctionnement de la science. Mais cela n’autorise pas à prétendre à publier n’importe quoi et n’importe comment, sous le prétexte que d’être contraire à l’orthodoxie donne nécessairement des ailes à survoler de nouveaux territoires ou d’ouvrir de nouveaux horizons. Comme ce n’est pas à l’école, hélas, que les professeurs de physique montreront aux élèves les points faibles, voire les contradictions de la physique actuelle…je vais le faire ici…si l’on veut faire de réels progrès ! (p20). A quelqu’un qui prétendait proposer une théorie plus aboutie, plus cohérente que la sienne, Einstein répondit par écrit (10/07/54), donc un an avant sa mort, il est tout à fait curieux, voire anormal, qu’avec votre connaissance superficielle du sujet, vous soyez si confiant dans votre jugement. Je regrette, mais je n’ai pas le temps à perdre avec des dilettantes. Amen !

Jacques CAZENOVE



Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930