Sciences & Religions

jeudi 24 mai 2012

N°83- SCIENCES & RELIGIONS- Quelles vérités ? Quel dialogue ?
Laurence Maurines - Collectif - Vuilbert - 08/10 - 394 pages - Tout lecteur.

JPEG - 137.7 ko

RÉSUMÉ : Pour répondre aux difficultés posées dans certaines matières sur le thème connaissances/croyances, des rencontres ont été organisées (2004 à 06) avec 31 spécialistes (sciences-philosophie-didactique-histoire-sociologie-éthique-théologie). L’ouvrage témoigne de la diversité des réflexions et de la pluralité des approches en marge des fondamentalismes religieux.

MOTS CLÉ : origine, raison, causalité, lois, croyances.

LES 31 AUTEURS : Sous la direction de Laurence MAURINES (Didacticienne-Paris-Sud11) - Physiciens - Biologistes - Neurologues - Historiens - Sociologues- Philosophes - Psychologues - Théologiens.

Les conférences proposées sont destinées à aider les enseignants scientifiques à se situer, dans le cadre d’un enseignement laïc, par rapport aux croyances et pratiques, et à favoriser une compréhension réciproque des différences entre cultures. La science, comprise comme construction humaine collective, à rendre le réel compréhensible par la raison, fait bien son nid dans le champ culturel et social. En abordant les questions d’origine de l’univers et de la vie, d’évolution, de constitution de la matière et d’éthique, l’approche historique met en lumières les conflits avec les églises et leurs dogmes autour du statut de vérité et de preuves. Une interrogation épistémologique centrée sur les notions fondatrices des sciences (causalité, lois, empirisme, réalisme,…), une confrontation sur les présupposés (démarche, attitudes) donnent aux réflexions proposées certaines réponses sur l’enseignement des sciences face aux faits religieux, souvent compris comme expression d’une recherche d’identité face à une société par foi désenchantée. La science, par son langage universel, est œuvre collective pour offrir, outre ce parfum du plaisir de penser, un regard pluriel sur la nature et l’homme.

Guy SAMAMA dans l’introduction à ce vaste dossier, nous averti qu’entre les sciences et le fait religieux, il ne peut y avoir ni parallélisme ni confrontation directe, pas plus qu’il ne peut y avoir assimilation. Il ne s’agit pas d’une différence d’essence, mais de point de vue. Et de proposer ces étranges couples raison/autorité, preuve/révélation, argumentation/textes sacrés, expérimentation/transcendance, que chacun attribuera à son paysage. Certes il y a dans la démarche scientifique des principes que l’on pose et auxquels on s’accroche. Trop de liberté enchaîne. Leur efficacité heuristique n’a de valeur que dans leurs limites qu’ils imposent et que l’on mesure. Cette quête d’harmonie de chacun, constitue pour la science le moyen d’exploiter un langage accepté de tous, bâti sur la logique, et bien adapté à mettre en relation les paramètres sélectionnés sur les phénomènes isolés. Émergent ainsi, lois, théories, modèles qui traduisent au mieux une réalité qui se perfectionne au fur et à mesure des techniques mises en œuvres et des audaces intellectuelles qui bousculent le réel aplati dans un angle.

Le dossier est divisé en 8 parties comprenant chacune 4 à 8 conférences, dont il serait fastidieux de proposer pour chacune, une analyse détaillée. On signalera quelques idées fortes sans trop les singer.

  1. Religions, raison & foi. Les religions du livre (R.Brague). Les religions orientales (O.Vallet). D’une laïcité d’incompétence à une laïcité d’intelligence. (S.Cadolle). Contreverse Al-Ghazâli/Avéroès sur les connaissances (N.Raybaud). Dérives religieuses du scientifique et métaphysique implicite à toute science (Ch.Kazsmierczak).
  2. Histoire d’origine & d’évolution. Quête d’harmonie et d’ordre (M.Lachièze-Rey). Quête sur l’origine, le commencement, la création (E.Klein-F.Euvé). Autour des analogies et métaphores (L.Bossi). Sur le darwinisme et ses enjeux (M.Morange-G.Chapouthier).
  3. La matière & l’esprit. Dualité esprit/matière (O de Dinechin). Sur l’hypothèse atomiste (P.Chaquin). Les différentes représentations de la matière dans le cadre du modèle standard et de la théorie des champs quantiques (G.Cohen-Tnnoudji). Apparition de la vie (J.M.Lemaire). Discours sur l’âme et l’inconscient (P.Mérot-J.P.Morley).
  4. Lois & libertés. Les lois, réponse à notre quête d’intelligibilité (M.Bitbol) . Discussion contradictoire sur le libre arbitre et la prescience divine (R.Krieger). Emergence d’un être doué de raison et de liberté. (O de Dinechin). L’islam & la science (S.Beloucif).
  5. Causalité & finalité. Concilier darwinisme et fait religieux (Ph.Huneman). Finalisme et pensée causale (J.P.Jouary-G.Samama). Dieu et raison (J.Arnould).
  6. Vérités & preuve. Le positivisme et la science (M.Blay). La preuve mathématique comme accès au divin (A.Bernard). Crédit à accorder à un énoncé par une communauté (A.Barberoussse).
  7. Le bouddhisme & les sciences. Rapports possibles entre bouddhisme (discipline thérapeutique) et science (quête du vrai), quant à la relaxation des préjugés conceptuels. (C.Petitmengin-M.Bitbol)
  8. L’enseignement des sciences face au fait religieux. La science et ses vérités, face aux interprétations littérales des textes religieux (F.Charfi). Processus d’acquisition par les jeunes de l’esprit critique sur les à priori (P.Avel). Exposition d’une construction socio-constructiviste de l’idée de science (L.Maurines).

Annexe : Développer l’attitude scientifique : exemples de situations d’enseignement en sciences de la vie et de la Terre, visant particulièrement l’intériorisation d’une attitude scientifique.

Dans l’esprit de l’Université de tous les savoirs (2000), les lecteurs nostalgiques apprécieront dans ce passionnant dossier la diversité des opinions sur le thème de cet invariant anthropologique (R.Debray), de cette pulsion de savoir et de croire, et de ces incohérences qui encombrent le paysage à vouloir transformer un tas, en tout. Les neurosciences donnent leurs chemins aux rides matérielles (IRM) des lueurs brodées en actions, mais encore de leur efficacité attachée à ce que nous voulons entendre (inférences) et qui concerne ce primitif piégé qui mensonge.

Jacques CAZENOVE



Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930