Recherche en didactique des sciences

jeudi 24 mai 2012
par  Jacques

N°67- Recherche en didactique des sciences & des technologies.
N°1 Option & Savoir - Collectif - INRP Édition - 2010 - 337 pages - lecteur motivé.

JPEG - 9 ko

RÉSUMÉ : Dossier consacré à l’exploration des relations entre opinions et savoirs et à la construction d’une connaissance où les concepts de ruptures et d’obstacles trouvent place dans les rapports science/technique, théorie/expérience ou science/société et science/idéologie.

MOTS CLÉ : concept, rupture, obstacle, opinion, savoir, idéologie.

LES AUTEURS : Coordonnateurs du dossier : Yann Lhoste (Université de Caen/Basse Normandie) et Yves Girault (Muséum d’histoire naturelle, patrimoines locaux).

Nouvelle revue bisannuelle d’expression et d’échange sur la Recherche en Didactique des Sciences et Technologies (RDST). Objectif : participer à la production des connaissances en didactique portant sur l’apprentissage et la diffusion des savoirs scientifiques et technologiques.
N°2 : Sciences des scientifiques et sciences scolaires. (2010)
N°3 : Recherche en didactique des sciences et histoire des sciences. (2011)
N°4 : Le temps et l’espace. (2011)

JPEG - 9.8 ko JPEG - 11.3 ko JPEG - 7.9 ko

Premier dossier OPINIONS & SAVOIRS où 21 intervenants se partagent les divers positionnements épistémologiques et questions didactiques évoqués par Y.Lhoste & Y.Girault dans l’introduction. Ils s’appuient entre autre sur le concept de rupture entre connaissance et opinion. Délicat de pénétrer les subtilités des diverses argumentations développées dans les 12 interventions. Nous ne donnons au mieux que les grands axes.

  1. La vulnérabilité des opinions, leur mise en cause permanente, peut constituer un tremplin vers le savoir et les composantes de l’esprit scientifique, telles l’esprit créatif et l’esprit de contrôle (J.Y.Cariou).
  2. L’importance des controverses historiques comme moteur d’argumentation et de questionnement dans une démarche heuristique destinée à éclairer obstacles et objectifs d’apprentissage en CM1. (P.Crepin-Obert- paléontologie).
  3. Centrée sur le développement embryonnaire (1°S), la contrainte d’une différentiation aléatoire des cellules a permis de construire de nouvelles nécessités, où le hasard travaille contre l’obstacle du préformisme. (J.Gobert)
  4. Face à des questions socialement vives (OGM nucléaire), notre enseignement dogmatique exige un tout autre traitement, faisant bon usage des controverses, qui deviennent sujet de débat salutaire. (M.Fabre).
  5. Les nanosciences permettent de construire une opinion raisonnée et documentée des savoirs, mobilisés pour étudier les controverses socioscientifiques et sociotechniques contemporaines. (V.Albe- A.Bouras).
  6. Détour par les sciences de communication afin d’expliciter et de soumettre au discours des chercheurs les normes scientifiques et sociales mobilisées, leurs dynamiques propres et leurs interactions, en vue d’une mise en cohérence. (G.Molinatti).
  7. Démarquer les sciences biologiques et médicales de tout encrage dans les pratiques sociales et institutionnelles, des idéologies dont le déplacement est un travail sans fin et dont le centrage devrait se faire sur les concepts de nature, de progrès (G.Rumelhard).
  8. A partir d’un questionnaire proposé à des enseignants et futurs enseignants du primaire, on met en évidence des interactions entre connaissances scientifiques et valeurs, impliquant des pratiques sociales différentes. (J.Castéra- P.Clément).
  9. L’appropriation de nouvelles ressources d’enseignement par les professeurs pointe du doigt la difficulté à saisir les choix épistémologiques des concepteurs, même si la reconnaissance de la faisabilité est reconnue, (L.Jeanin - L.Veillard - A.Tirberghien - 2° en sciences physiques - mécanique).
  10. L’étude sur la relation mathématique/physique en TS met en lumière l’importance des jeux de représentations au niveau de la modélisation (théorique) expérimentale et des registres sémiotiques (p297) exploités dans la recherche de solutions, la confrontation modèle/mesures, sur le poids des divers paramètres. (F.Malonga Mougabio/ D.Beaufils- équations différentielles du 1° ordre analysées dans 7 ouvrages de physique).
  11. La spécificité des nanotechnologie est mise à profit pour une approche d’ingénierie d’éducation citoyenne des sciences, dans laquelle les élèves sont mis en place de chercheurs, faisant vivre l’interdisciplinarité dans le cadre d’interaction science-société. (N.Panissal- E.Brossais- Ch.Vieu).

Que les auteurs pardonnent ce survol aussi grossier de leurs travaux de didacticiens. Il donnera aux collègues motivés par ces quelques éléments de réflexions, le motif de se plonger plus en profondeur dans toutes les subtilités de leurs analyses.

Jacques Cazenove



Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728